Une randonnée au Hsitou Forest Recreation Park

Publié le par Alan Le Vouédec

 

Après avoir passer la nuit et la matinée dans le monastère de Deshansi (cf. article précédent), nous avons décidé de prendre un peu d'altitude pour aller visiter à pied le Hsitou Forest Recreation Park (溪頭森林遊樂園). La chaleur était étouffante et difficilement supportable au niveau du monastère, pourtant situé légèrement au dessus de la vallée et nous étions tous heureux de se diriger vers la montagne. En chemin nous avons vu de nombreuses plantations de thé vert, très répandues dans la région de Nantou. J'avoue avoir eu un peu pitié en voyant les fermiers avec leurs gros vêtements, leur écharpe sur la bouche et leur gros chapeau de paille, courbés à ramasser les feuilles de thé sous ce soleil de plomb alors que nous avions l'air climatisé dans la voiture. A cette altitude la végétation était identique à ce que j'avais eu l'habitude de voir jusque là à Taiwan, c'est à dire une végétation tropicale. Cependant à partir d'une certaine altitude, il est fascinant de constater le changement de type de végétation qui se fait d'un coup passant des palmiers aux sapins. En l'espace de 30 secondes j'ai eu l'impression de passer d'une île du pacifique à la forêt canadienne. Peu de temps après, nous sommes arrivés au Hsitou Forest Recreation Park, toujours avec autant de soleil, mais avec une température nettement plus supportable qu'en contrebas. A l'entrée du parc il y a plusieurs guichets et il faut acheter son ticket pour pénétrer dans le parc, on nous fournit également une petite carte avec les principaux sites intéressants à voir et les chemins qui les relient. Le parc est très bien entretenu et les chemins bien balisés avec des panneaux à chaque intersection pour indiquer les directions. La plupart des arbres sont des sapins ou de très grands et très gros arbres que je ne connaissais pas (peut-être des séquoias), il y a également quelques plantes tropicales dans certains fourrés. Globalement c'est très agréable de s'y promener et surtout très rafraîchissant. Par endroit, la montagne nous offre de belles perspectives et de petits cours d'eau jalonnent le chemin. Nous nous sommes tout d'abord diriger vers l'endroit le plus connu du parc avec une sorte de petit lac traversé par un pont en bambou. Il y a un petit restaurant à cet endroit et nous en avons profité pour faire une pause. C'est à ce moment que nous avons constaté que le temps était en train de changer rapidement : le soleil avait disparu et les nuages étaient de plus en plus foncés. Nous avons quand même décidé de continuer vers un autre endroit du parc où il y a une passerelle suspendue au dessus de la forêt. Après 15 minutes de marche, il s'est mis à pleuvoir, puis rapidement, de plus en plus. Les arbres ne suffisaient pas à nous protéger de la pluie et nous étions en T-shirt sans parapluie et sans bâche plastique. Nous avons quand même persisté jusqu'à la passerelle et en chemin la pluie a diminué. Après avoir fini de faire de tour de la passerelle, nous avons entrepris de descendre et là malheureusement nous nous sommes fait de nouveau surprendre par une très grosse pluie cette fois. Nous avons donc été obligés de se protéger sous un petit abri où s'entassaient déjà les randonneurs. Au bout d'une bonne demi-heure d'attente, la pluie continuait toujours et nous avons décidé de descendre coûte que coûte. Après 20 bonnes minutes de marche sous la pluie froide et ayant tout essayé, en vain, pour se protéger (cf. photo), nous sommes enfin arrivés à la voiture, trempés. Cette promenade humide, bien que fatigante après la petite nuit passée au monastère, reste un très bon souvenir et une preuve que Taiwan peut proposer des choses très inattendus et diversifiées (végétation, pluie, température). Voici quelques photos prises pendant la randonnée :







 

Publié dans Taiwan - autres villes

Commenter cet article