Une invitation au monastère bouddhiste 德山寺 « Deshansi »

Publié le par Alan Le Vouédec

La mère de Janet a une amie d'enfance qui se trouve être maintenant moine dans le monastère bouddhiste féminin 德山寺 « Deshansi » dans le conté de Nantou  南投縣 en plein centre de l'île. Cette amie a donc invité la mère de Janet à passer une nuit au monastère. C'est ainsi que nous avons quitté Taipei en voiture mi-juin direction le monastère 德山寺 accompagnés de la tante de Janet. Après 4 heures de route à travers Taiwan, nous sommes enfin arrivés en fin de journée au monastère. Après s'être installé dans nos dortoirs (dortoirs visiteurs dans un bâtiment différent de celui des moines), nous avons fait le tour du monastère. Rapidement, j'ai compris ou l'on m'a fait comprendre plusieurs règles dans le monastère :

 
  •  Règle n°1 : on ne tue aucun être vivant, y compris les moustiques (quand il y a un moustique, il faut l'attraper avec un filet et le mettre dehors)
  • Règle n°2 : corollaire de la règle n°1, au monastère on est végétarien
  • Règle n°3 : on respecte le silence pendant les moments de prière
  • Règle n°4 : on dit "Omitofu" quand on veut saluer un moine et non pas 你好
  • Règle n°5 : la première prière de la journée est à 4h du matin et le petit déjeuner est à 6h précise. Comme on dit ici, 早睡早起身體好, c'est à dire se coucher tôt, se lever tôt est gage de bonne santé
  • Règle n°6 :on ne mange pas après 12h (midi)
  • Règle n°7 : le vendredi, une fois par mois, c'est le grand nettoyage et tout le monde y participe

Ce sont les principales règles que j'ai retenu de mon séjour. Après avoir salué et remercié les moines à la prière de 20h, nous sommes retournés dans nos dortoirs pour se coucher tôt après une chasse au moustique à coups de filet. La nuit fût assez courte du fait de la chaleur (pas de climatiseur) mais aussi parce qu'il fallait se lever à 5h30 pour le petit déjeuner de 6h. Le petit déjeuner, bien que végétarien et chinois, était correct. J'ai été surpris de voir que même à 6h du matin, les moines sont déjà en pleine action, nettoyant les cuisines, triant les patates douces, travaillant au champ, etc. Après le petit déjeuner, nous sommes allés voir la plantation de bambou où j'ai eu la chance d'apprendre comment couper une pousse de bambou, car, comme je l'ai appris plus tard, les pousses de bambou se mangent et c'est même plutôt bon. Enfin pour terminer la matinée et avant de quitter le monastère, nous avons aidé au nettoyage hebdomadaire. Personnellement, j'ai nettoyé la cours intérieure du temple comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous :



Sur les deux vidéos suivantes, on apprend avec moi comment trouver puis couper une pousse de bambou :





Sur les photos suivantes, dans l'ordre, le petit déjeuner, les moines triant les patates douces, une vue du temple, une photo de groupe avec de gauche à droite : l'amie moine, la tante de Janet, moi et la mère de Janet, et enfin sur la dernière photo, la fierté du temple, un gros tronc massif et comme à l'accoutumé, verni.





Publié dans Taiwan - autres villes

Commenter cet article