Arrivée à Hong Kong, trouver un hôtel dans la Chungking House

Publié le par Alan Le Vouédec

Je suis arrivé à la gare de Hong Kong (qui en réalité se trouve à Kowloon en face d'Hong Kong Island) le 21 mai en début d'après midi avec un soleil de plomb. La première chose que je devais faire était de retirer de l'argent car Hong Kong n'utilise pas le Yuan Renminbi chinois mais le dollar hong kongais qui vaut approximativement 1 yuan chinois. Cette curiosité monétaire, apparemment sans intérêt à part celui d'embêter les touristes, a son utilité car elle permet à Hong Kong d'être et de rester une importante place financière en Asie malgré la crise, en partie en servant de plateforme pour les flux financiers chinois grâce à un dollars hong kongais volontairement légèrement plus faible que le yuan renminbi. Contrairement à la Chine, je n'ai eu aucune difficulté à trouver un distributeur de monnaie HSBC car cette banque est basée à Hong Kong. Pour la première fois depuis mon départ, je n'avais pas prévu à l'avance un lieu pour dormir mais je m'étais renseigné sur un lieu célèbre à Hong Kong pour ses hôtels plus ou moins honnêtes, la Chungking House. Avec mon sac sur le dos et mon argent hong kongais en poche, j'ai donc entrepris de trouver ces Chungking House à Kowloon. Ce ne fut pas très compliqué car l'immeuble se trouve sur Nathan Road, la plus grosse avenue de Kowloon. Je n'ai d'ailleurs même pas eu besoin de trouver l'immeuble car j'ai tout de suite été accosté par un indien qui me proposait une chambre dans son hôtel pour 150hk$ (en gros 15€). En effet, la Chungking House est en fait un gros immeuble où se trouvent un grand nombre de petits hôtels géré par des propriétaires différents à tous les étages. On y trouve de toutes les nationalités, dont beaucoup d'indiens et d'africains, il est même assez rare d'y trouver un asiatique. Le bâtiment est très complexe et partagé en plusieurs blocs, le rez-de-chaussée est un ensemble de minuscules boutiques, tenues principalement  par des indiens; des ascenseurs surchargés permettent d'accéder aux nombreux étages. A tout heure de la journée ou de la nuit, la Chungking est remplie de monde, les gens se bousculent, il y a beaucoup de bruit, on entend parler dans toutes langues et les odeurs d'épices (curry essentiellement) se mêlent aux odeurs corporelles (il fait très chaud à Hong Kong...). J'ai même eu la "chance" de prendre l'ascenseur avec un musulman qui transportait un gros sac, qui je suppose contenait de la viande, duquel s'écoulait du sang qui venait salir le sol de l'ascenseur. Bref, je pourrais encore parler longtemps de cet endroit étrange et fascinant à la fois, toujours est-il que l'impression principale qui se dégage de la Chungking House est de se sentir comme dans une immense ruche, plus ou moins claire et honnête (il semblerait d'après Wikipedia que de nombreuses personnes sans papiers ou criminels y trouvent refuge et que l'endroit soit un lieu bien connu pour le trafic de drogue, la police y faisant parfois des descentes. cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Chungking_Mansions), grouillante de monde dont on ne comprend et connait qu'une infime partie. Pour revenir à mon expérience personnel dans la Chungking House, j'ai donc suivi mon indien jusqu'à la Chungking House et une fois à l'intérieur, j'ai été accosté par un autre propriétaire, chinois celui-là, qui me proposait une chambre pour 100hk$. L'indien en entendant le prix a laissé tomber de suite. J'ai donc décidé de suivre le chinois jusqu'à son hôtel au 16ème étage. J'avais réellement l'impression d'être dans un labyrinthe, après plusieurs vérifications, j'en ai conclu que l'offre était honnête et j'ai donc loué une petite chambre avec wifi, clim, tv, douche et WC pour seulement 100hk$ la nuit. J'y suis resté deux nuits et je n'ai eu aucun soucis, la chambre bien que petite était propre, la clim fonctionnait bien et j'avais de l'eau chaude. Je recommande donc ce lieu à tous ceux qui veulent dormir à Hong Kong pour pas cher (le nom de mon hôtel était "Garden Guest House"). Ci-dessous une photo de ma suite :

Publié dans Chine - Hong Kong

Commenter cet article